Lettre N°34 – Décembre 2013

Edito

Nous sommes heureux de vous adresser la Lettre 34 rendant compte des travaux du Cercle Condorcet de Paris. Vous y trouverez un compte-rendu du bilan qu’a établi, pour notre Cercle, {{Michel Aglietta,}} sur la base de son livre Un New Deal pour l’Europe, de la crise qui frappe celle-ci et des solutions possibles pour la surmonter. Vous y trouverez aussi deux «?cris d’alarme?» (concernant les altérations de la situation écologique de notre planète et la politique économique européenne) et une mise en garde contre la tentation de vouloir copier un «?modèle allemand?» qui n’est pas ce que l’on voudrait nous faire croire, le tout entrecoupé d’un exposé sur Diderot par {{Pierre Chartier}}, président de la société Diderot.
L’année 2013 aura été particulièrement éprouvante en raison d’une profonde dégradation des opinions en France et dans toute l’Europe conduisant à des sursauts irrationnels et convulsifs, et portant un coup d’arrêt à l’espoir et à l’élan qui, depuis la Dernière Guerre mondiale, animaient notre continent, au point d’en remettre sérieusement en question le modèle social. Serions-nous condamnés à la barbarie de la compétition et au retour de la sélection – essentiellement par l’argent – des plus forts aux dépens des plus faibles??
A l’occasion du passage à 2014, nous formulons des vœux pour que cette nouvelle année soit celle du ressaisissement, un ressaisissement de l’esprit européen – selon les lignes tracées par {{Michel Aglietta}} et bien d’autres –, un ressaisissement aussi qui permette d’offrir une perspective décente à ceux qui frappent encore à la porte de l’Europe sans bien mesurer les désillusions qui pourraient les attendre si celle-ci ne parvient pas à retrouver un projet viable et porteur. ?

Jean-Pierre Pagé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.